Collecteurs dégrilleur collecteur       dégrilleur

Les collecteurs

Le fonctionnement d'une station d'épuration impose qu'on lui amène l'eau à épurer. Les eaux usées peuvent être acheminées dans trois milieux récepteurs différents :

  • les égouts publics ;
  • les eaux de surface ;
  • le sol et sous-sol.

On comprendra aisément qu'une attention particulière doit être observée pour les rejets en eaux de surface et dans le sol et sous-sol car les risques de pollution sont importants. Les réseaux d'égouttage peuvent être de types unitaire ou séparatif. Dans le système séparatif les collectes d'eaux de pluie et d'eaux usées sont acheminées par des réseaux différents vers des destinations différentes : la rivière et la station d'épuration.

En Wallonie, presque tous les réseaux sont de type unitaire. Ce système accepte la totalité des eaux mais lors d'averses, le volume transporté peut augmenter de façon considérable. Si les eaux sont collectées et dirigées vers la station, le bon fonctionnement de celle-ci est altéré.

Le dimensionnement des conduites de ce collecteur est déterminé de telle sorte qu'elles puissent recevoir six fois le débit de temps sec. Le surplus éventuel est rejeté directement dans la rivière après passage dans un déversoir d'orage. Le rôle de cet ouvrage est important. Il est le point de jonction avec l'égout public.

Par temps sec, les eaux suivent un circuit logique : égouts, collecteur, station. Lorsque le débit augmente, les matières accumulées dans les canalisations sont remises systématiquement en suspension. Il est important de récupérer l'eau des débuts d'averse dont la charge polluante est importante en cause l'effet de chasse et de nettoyage des conduites ajouté au rinçage des pollutions de surface telles que poussières de voirie, parkings bitumés (hydrocarbures, plomb). Les lames ajustables permettent cette collecte "  sélective ". L'équivalent des 3Q18 est stocké pendant un certain temps dans un bassin de la station qui sert de bäche tampon assurant un traitement primaire éventuel dans l'attente d'un traitement secondaire possible lorsque la diminution des débits permet son passage en bassin d'aération.

Si le mauvais temps subsiste plus longtemps, la charge polluante est alors diluée dans les eaux pluviales et le surplus de débit est traité par simple décantation avant le rejet en milieu naturel.

A Péruwelz, les eaux usées sont collectées par un réseau important de collecteurs.