La table d’égouttage et les filtres à bandes La table d'égouttageLes filtres à bandes

La table d'égouttage

La taille des flocons obtenus par conditionnement aux polyélectrolytes a rendu possible le développement d’appareils de déshydratation spécifiques.

Il importe de filtrer la boue floculée. Le drainage procède à l’égouttage sur un support filtrant de l’eau libérée, ce qui provoque l’épaississement rapide de la boue. Ce système table d’égouttage permet d’augmenter la charge massique ou la concentration de 10 g à 100 g/l et la siccité finale de l’ordre de 8 %.

La table à une bande épaissit en continu les boues résiduaires. Le processus comprend deux étapes principales :

  • la filtration gravitaire
  • le pressage réalisé par une tôle incurvée.

Le floculant est injecté au départ du bac de stockage par une pompe doseuse dans le bac de floculation de la table où il est lié à la boue à traiter. La floculation s’y opère pendant l’ascension dans ce bac il comporte une cloison siphoïde procurant un temps plus long de rétention au mélange.

L’ensemble se déverse alors sur la toile filtrante qui se déplace en continu entraînée par un rouleau caoutchouté. Sa vitesse varie de 2 à 15 m/min.

table d'égouttage (Enghien)
table d'égouttage (Ath)
table d'égouttage (Enghien)
table d'égouttage (Ath)

peignesLa filtration gravitaire s’effectue sur une longueur de 3 à 5 m. Des guides latéraux maintiennent la boue sur la bande filtrante tant qu’elle n’a pas la consistance suffisante. Durant son transit sur la table, des peignes placés en quinconce ouvrent des sillons dans la boue pour aider à l’écoulement de l’eau.

A la fin de cette zone on intercale en bout de table une tôle incurvée servant au pressage de la boue égouttée. Située sur le dernier tiers elle exerce sur la boue un effort réglé par contrepoids afin d’augmenter sa siccité.

La boue ainsi épaissie sort de la zone de pressage et est raclée de la bande filtrante par une grattoir et évacuée sur une goulotte de réception.

Pour préserver la qualité de la filtration de la bande filtrante et éviter la détérioration de la toile plusieurs systèmes sont mis en place.

Un système de tension est réalisé par le biais d’un rouleau tendeur actionné par tendeurs mécaniques ou vérins mécaniques. Un système de correction automatique de la bande filtrante permet d’assurer un alignement parfait de la bande à tout moment. Il fonctionne hydrauliquement et est conçu pour assurer l’alignement correct. Deux capteurs de part et d’autre de la bande activent lorsqu’il est nécessaire un vérin qui donne une inclinaison au rouleau correcteur permettant ainsi un recentrage de la bande. Un système de lavage permanent de la bande s’effectue lors du retour de celle-ci . Les eaux de lavage sont dirigées sur la bande du côté opposé à celui qui était en contact avec la boue. L’eau utilisée provient parfois de l’égouttage des boues, elle est récupérée par un bac. Les eaux de lavage sont ensuite évacuées et se déversent en tête du bassin d’aération.

système de correction de la bande
capteur d'alignement
système de correction de la bande
capteur d'alignement

L’ensemble est fermé et constitue une unité ne présentant en fonctionnement aucun danger d’exploitation. Ce type de table permet le traitement de 6 à 25 m³/h de boues floculées.