La fosse à gadoues

L’installation de réception des gadoues est accessible aux vidangeurs agrées. Les matières de vidanges ont des caractéristiques très variables selon leur origine. On estime leur concentration en DCO comprise entre 2 et 30 g/l.

Deux fosses de 15 m³ reçoivent les gadoues et leur vidange s’effectue lorsque le débit de relevage à l’entrée de la station est inférieur à 3 Q18 de manière à ne pas diriger ces gadoues vers le bassin d’orage.

Des pentes à 60° dans les fosses évitent tout dépôt de matières. La prise d’air commune aux deux fosses est munie d’un filtre à charbon actif. Ce charbon est obtenu par calcination en atmosphère contrôlée de matières carbonées. Il est utilisé à cause de son pouvoir absorbant très élevé.

Les pompes d’évacuation des gadoues ont un débit de 10 m³/h avec un rendement hydraulique de 38 % en cause le type de roue utilisée à effet Vortex.

Chaque fosse est munie d’un agitateur à vitesse constante et rapide de l’ordre de 900 tours par minute pour une hélice en fonte à 3 pales d’un diamètre de 220 mm. Il est submersible et conçu pour maintenir en suspension les liquides très chargés qui y sont entreposés permettant ainsi la vidange intégrale par homogénéisation de la croûte et des dépôts.