Station de relevage





Il est fréquemment fait appel à un système de relevage des eaux usées, le niveau d'amenée étant inférieur au niveau de traitement et de rejet dans le cours d'eau. Le dénivelé à récupérer est dans ce cas de 7 mètres environ.

dénivelé
pompes de relevage (Leuze)
relevage
dénivelé
pompes de relevage
(Leuze)
relevage

L’eau en aval du dégrilleur est stockée dans une bâche de relevage de 5,8 m de longueur et de 3,5 m de largeur pour une hauteur de 0,9 m pour une capacité de l’ordre de 18 m³. A Q18 , elle est remplie en moins de 10 minutes, à 6 Q18 , 90 secondes suffisent. Elle est équipée de 3 groupes motopompes submersibles de 350 m³/h chacune. Compte tenu de la capacité de la station, une est en réserve. Chaque pompe est équipée de son système de guidage, de sa colonne de refoulement en inox avec vanne d’isolement et clapet anti-retour. Chaque pompe refoule dans un collecteur indépendant vers le chenal du dessableur.

Une mesure à ultrasons assure le fonctionnement entièrement automatique des pompes.

De manière à assurer une régularité dans l’alimentation de la station, ces pompes sont commandées par un transmetteur associé à une sonde qui mesure le niveau de l’eau et permet la commande des pompes, marche/arrêt d’un groupe par exemple en fonction des hauteurs mesurées.

Le principe de fonctionnement est relativement simple. L’impulsion sonique émise par la sonde est réfléchie à la surface du produit et renvoyée à la sonde sous forme d’écho. Le niveau est calculé d’après le temps de parcours de l’impulsion sonique.

vis d'Archimède (Froyennes) Il existe d’autres modes de relevage des eaux. On utilise souvent les pompes en cale sèche situées dans un local jouxtant la bâche de rétention des eaux. Les pompes sont alors accessibles facilement ce qui est naturellement bénéfique pour leur entretien.

La vis d’Archimède est un autre moyen de relevage particulièrement efficace dans le cas d’ERU chargées. Elle permet une régularité dans le débit d’alimentation de la station. Très fiable et robuste, elle nécessite malheureusement la construction d’une infrastructure de génie civil importante et coûteuse.