Le classeur à sable
classeur à sable (Leuze)
classeur à sable (Froyennes)
classeur à sable (Leuze)
classeur à sable (Froyennes)

classeur à sable (Enghien) Transporté par l’air lift, le sable est lavé partiellement et déshydraté. Une vis d’Archimède sans axe central d’un diamètre de 280 mm et d’une longueur de 5 m remonte les sables et permet leur assèchement par drainage gravitaire. Le sable est alors stocké avant évacuation dans une benne mobile d’une capacité de 15 m³.

D’autres procédés peuvent être mis en œuvre pour traiter les sables.

La décantation dans un réceptacle peu profond avec évacuation des eaux par déversoir de trop plein.

L’hydrocyclonage est un procédé qui consiste à envoyer l’eau dans une enceinte cylindro-conique tangentiellement à la paroi et sous une pression de 0,5 à 2 bars.

Les particules plus lourdes sont " plaquées " contre la paroi et récupérées par sousverse à la pointe du cône, l’eau sort par surverse en partie supérieure dans une tubulure axiale au cylindre. Dans ce procédé les sables doivent être repris mécaniquement afin de terminer le traitement.

Les grosses installations peuvent être équipées d’un bassin séparé équipé d’un brassage à air insufflé permettant un lavage secondaire de manière à obtenir un sable suffisamment propre pour être utilisé sur place (lits de séchage par exemple).