Le clarificateur
clarificateur (flow-sheet)

Après aération, la liqueur mixte se déverse dans une chambre annexe au carrousel. Celle-ci alimente le clarificateur par le centre. C’est un ouvrage qui permet la séparation du floc biologique et de l’eau épurée. Il est muni d’un pont racleur de fond et de surface avec racle à flottants, détecteur d’obstacles. Le diamètre du clarificateur est de 21,1 m et pour assurer la présence d’une zone d’eau clarifiée en surface, une sédimentation et un épaississement des boues correct. Une profondeur de 2 à 3,5 m à la périphérie de l’ouvrage étant nécessaire, elle est ici de 2,5 m.


clarificateur (Froyennes)
clarificateur (Froyennes)

goulotte de surverse (Leuze) Les eaux clarifiées se déversent dans une goulotte en béton pourvue de 2 lames déversantes circulaires d'une longueur de 127m.

Les lames en parallèles forment un dernier obstacle, piège à flottants qui se déversent poussés par la raclette dans une chambre. Une pompe évacue les eaux sous nageantes en amont du dessableur.



Les boues décantées sont reprises dans le fond du bassin par les pompes de recirculation des boues décantées. Elles sont alors envoyées en tête de station.

clarificateur (Leuze)
clarificateur (Leuze)
pont  racleur (Leuze)
pont racleur (Leuze)
lames du clarificateur

lames du clarificateur

La recirculation des boues est modulable, les pompes étant munies d’un variateur de vitesse. Ceci favorise la flexibilité de la station en effet il est possible de " doser " les quantités de boues à réinjecter en tête de station en fonction des débits qu’elle admet.

Parallèlement une partie des boues produites en excès est extraite du circuit afin d’être déshydratées. L’extraction de ces boues est réalisée au moyen de pompes dont le débit est directement proportionnel à la vitesse de rotation du moteur muni d’un variateur. Ceci est primordial si on veut prélever du circuit des boues uniquement les boues estimées en excès.